La bannière du site

Accueil > Vos contributions > La page des golfistes > Les golfistes en Golf 1 > 1980 - Nicko (Golf Turbo)

1980 - Nicko (Golf Turbo)

jeudi 9 décembre 2004

Tchô à tous les "Golfistes", les "rouleurs tous les jours", les "boulons d’origine", les "préparateurs" ainsi qu’à ceux qui n’ont pas "fait exprès d’être Golfiste" :-))

La petite Golf 1 de 1980 que je vous présente aujourd’hui est une deuxième main qui totalise 130 000 kms et qui se trouve être très saine de carrosserie dans son jus (département d’origine 47) sauf qu’elle a été repeinte en rouge (traces sous les joints) puis à nouveau en blanc comme à l’origine. Le moteur est toujours le 1600cc d’origine avec une boite 5 vitesses en option à l’époque (17EG2), il ne consomme pas d’eau ni d’huile et assure encore parfaitement sa mission. Le carnet d’entretien bien rempli par ces deux précédents propriétaires m’a été remis, et m’indique les interventions avec leurs dates et prix de l’époque !

Les jantes alu "Momo" qui l’équipe actuellement vont laisser leurs places à des "BBS" nid d’abeilles en treize pouces dès que ces dernières auront retrouver leur éclat d’origine. L’intérieur quand à lui est très bien conservé, en effet la moquette est impeccable (il y avait des tapis) ainsi que la tablette de tableau de bord, le seul défaut est un coté de dossier conducteur abimé (comme d’hab’).

Quelques temps plus tard (été 2003 à magny-cours), je revoie mon pote Thierry De Nadaï (47) qui roule tous les jours en Golf 1 1800 turbo sur base du kit Iresa depuis quelques années déjà... On discute mécanique et je lui glisse que si jamais il passe à un kit turbo plus gros et que s’il se sépare de son Iresa, je suis preneur ! (qui ne le serait pas ?)

Il m’appelle quelques mois plus tard, en octobre pour être précis, et m’annonce qu’il a trouvé un autre kit turbo Iresa, complet et tout neuf pour 1000 zoros et ce à trois kms de là ou j’ai trouvé ma petite perle de 1980, c’est à dire dans le Lot-et-Garonne (47), moi je dis qu’il y a une mine de bonne affaire vw ancienne là bas ;-))

Maintenant, il faut s’attaquer à une installation dans les règles... Le débit d’essence et contre-pression doivent être réglés ainsi que l’avance à l’allumage !

D’origine le kit turbo Iresa est fourni avec une platine prise en sandwich entre le bloc et le régulateur de pression d’essence. Cela permet d’adapter la contre-pression nécessaire à la survie des pistons à haut régime, en rajoutant de l’essence : cela évite ainsi la fonte du haut moteur car le turbo amène beaucoup plus de volume d’air et donc d’oxygène plus explosif et plus chaud.

Une Petite vue du Kit
Les Ecussons qui vont avec !

Thierry, connaissant parfaitement le fonctionnement du kit pour en avoir subit quelques déboires au début, m’a gentiment proposé de me l’installer et d’y apporter quelques modifications pour le fiabiliser car l’utilisation de cette Golf est quotidienne :-)) .

Au tableau des modifications, une autre injection K-Jetronic au déit d’essence plus important, une coupure d’essence en décélération (frein moteur délicat à cause de l’intertie du turbo).
On notera aussi la modification des courbes d’allumage, (calage statique niveau charge), décharge de pression maxi de turbo reglable....

Le turbo en cours de montage
La modification pour la lubrification du turbo

La voiture est complètement transformée, plus souple grâce à la volute du turbo qui aspire et devient une admission variable, un temps de réponse est senti pendant le remplissage des tuyaux d’admission et de l’échangeur air/air indispensable à ce moteur qui a gardé son rapport volumétrique d’origine (9,5), pour abaisser la température d’admission de l’air et de ce fait, le rendre encore plus compressible et chargé en oxygène ce qui offre un meilleur rendement au volume de cylindrée. Et là, vers 2500trs, on sent la poussée qui arrive et tout le couple débarque vers 3500trs qui catapulte la petite Golf qui monte jusqu’à 7000trs à chaque rapport jusqu’en 5eme avec une facilité déconcertante mais tellement plaisante voir jouissive !!

Les nouveaux manomètres adéquatsé

La cerise sur le gâteau, la Golf est plus discrète et silencieuse qu’à l’origine grâce à la volute d’échappement du turbo qui reçois et casse toutes les ondes d’explosion en sortie de culasse !!
A 150kmh, on peut se parler dans l’habitacle comme à 50kmh en ville et ce , avec une ligne groupe N de chez OMP qui permet de libérer un peu plus les gaz à haut régime tout en émettant le petit sifflement propre au turbo alors que cette ligne fait un baroufe du tonnerre sur un moteur atmosphérique... Le bonheur je vous dis :-)

Le châssis et la tenue de route ne sont pas du tout mis à mal par la nouvelle puissance qui est progressive et qu’il faut doser bien sûr, mais on peut mettre le pied dedans sans se soucier de la motricité qui encaisse sans broncher.

Voilà quelques photos, une fois la modification effectuée !

Maintenant, la voiture est équipée de jantes RONAL... turbo ! ;)

Nicko

Documents joints

document Iresa - p1
document Iresa - p2
document Iresa - p3
document Iresa - p4

Merci à Nicolas, qui n’a pas hésité à nous envoyer quantité de photos, documents décrivant l’acquisition et les travaux effectués sur sa Golf ! Une bien belle golf, pourvue d’une préparation typée "époque", sans superflu.