La bannière du site

Accueil > Sommaire > Le guide de la Golf

Le guide de la Golf

dimanche 30 octobre 2005, par Aurelien

Nous avons dû ronger notre frein longtemps. Mais la récompense est à la hauteur !

Si en matière de littérature, les livres relatant de la Golf GTI ne sont pas trop rares, il était déplorable de constater que dans la langue de Molière, un vide se faisait cruellement sentir. Un comble pour la France, qui il me semble était à l’époque le pays étranger le plus friand de la petite bombe germanique...

Pas moyen de louper la couverture ! ;-)

Dimitri URBAIN [1] nous gratifie aujourd’hui d’un superbe ouvrage dédié à notre auto préférée. En toute objectivité, de tous les livres qui me sont passés entre les mains (et quelle qu’en soit la langue), aucun n’a été en mesure de rivaliser avec celui-ci, autant en terme de richesse d’illustration que de précision du texte. Que vous soyez curieux de connaître l’histoire de la GTI, son évolution (dans les moindre détails, par exemple saviez-vous qu’en mai 1983 les bandes latérales grises qui ceinturent la caisse passent de 10 à 8 mm de largeur... ?), son palmarès sportif, son entretien, son utilisation, etc., tout y est !!!
Sans parler des n° de série par année, des codes couleur, des codes moteur et boite, des codes option (dans leur intégralité, si si !), des prix par millésime et par version, etc., les superlatifs manquent !

Un guide richement illustré.
La Golf GTI détaillée comme jamais.
Le portfolio en couleur, richement illustré.

Les n° de série, année par année
Un chapitre sur la restauration
Conduite et utilisation

En résumé : le livre que tout amateur, débutant ou éclairé se doit de posséder. Un immense merci à toi, Dimitri.

Où se le procurer ?

Tout libraire digne de ce nom doit être en mesure de le proposer. l’éditeur est ETAI et le n° ISBN est le 2-7268-9447-X

Il est également possible de le commander sur internet, par exemple à la fnac ou sur Amazon

Note


[1Dimitri, véritable historien de l’automobile, travaille entre autre pour ETAI et Gazoline, où il signe chaque mois de formidables articles traitant des autos méconnues ou oubliées du public. Sa collection de propectus (de tous pays, même les plus lointains...), amassés d’années en années depuis tout jeune est absolument ahurissante. Une véritable mémoire de l’automobile...