La bannière du site

Accueil > Vos contributions > Restaurations > 1982 - Baptiste (Oettinger) > Remontage

Remontage

mardi 4 avril 2006

Ah ! Ca fait plaisir de la voir revenir, encore un effort et elle rejoint les chandelles dans le sous-sol où sa place l’attendait depuis deux mois déjà. J’avais établi un ordre de remontage qui consistait à mettre la Golf assez rapidement sur ses roues pour ne pas risquer de la voir basculer des chandelles. C’est donc le réservoir qui rejoint le premier la voiture, puis les tuyauteries et l’échappement et enfin les trains roulants entièrement revues avec des triangles et tous les silentblocs neufs.

La voiture étant stable, je peux m’aventurer à l’intérieur pour mettre en place l’ensemble colonne/pédalier, ensemble récupéré sur une 1800 car les nombreuses tentatives de vols qu’avait subit mon Oettinger avaient fini par tordre l’axe central et les pattes de fixations. Je continue par monter le moteur et le faisceau électrique (un circuit électrique qui se voit changé aussi pour posséder une boite à fusible nouvelle génération) puis c’est à l’intérieur de retrouver sa place : moquette, ciel de toit, ceintures etc... La voici enfin dehors pour les premiers tours de roues.

Cette Golf Oettinger n’est pas, suite à cette restauration, entièrement d’origine. Le moteur tout d’abord reçoit un 4en1 inox Iresa, une ligne d’échappement d’époque Leitriz et un volant moteur allégé de deux kilos.
La voiture se voit créditée de deux barres anti-rapprochement OMP, un volant cuir d’origine Golf GTI plus et d’un voltmètre VDO.

Je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont aidé à bien mener ce projet, que ce soit par un simple conseil ou un coup de main, et à mon banquier !

Portfolio

    De retour à la maison, y’a plus qu’à la porter au sous-sol.
    Doucement mais sûrement.
    Isolant, ventilation, frein à main : ça bosse dur.
    Ca commence à ressembler à une Golf Oettinger.
    Coucou me revoilà.
    Le moteur est remis en place, avec juste des bougies NGK neuves.
    L’intérieur s’offre un volant cuir, et les manos montent en haut.
    La Golf démarre, manque encore quelques éléments extérieurs.
    Phares jaunes de rigueur, les LP resteront blanches...
    Bientôt les sigles refaits.
    Un beau profil, les baguettes ne vont pas tarder.